• Ibn Al Qayyim – qu'Allah lui accorde la miséricorde - a dit : « Lorsque les cœurs sont occupés par les innovations, ils se détournent des sounan. » (Ighâtsatou Al-Lahfân, 1/213)
  • Al Foudaïl ibn Ayyâd – qu'Allah lui accorde la miséricorde - a dit : « Si tu vois un innovateur sur un chemin, engage-toi dans un autre chemin. Aucune œuvre de l’adepte de l’innovation n’est élevée vers Allah. Celui qui aide un adepte de l’innovation a en vérité apporté son aide à la destruction de l’islam . » (Talbîs Iblîs, 14)
  • Tabarani rapporte selon 'umar : « Le savoir se résume en trois mots : Un verset explicite, une sounna établie et "je ne sais pas (Allah 'alam)" ! » (La Sounna, La Clé du Paradis - As-Souyuti)
  • Ibn Sirin (Qu'Allah lui fasse miséricorde) l’intransigeant envers les innovateurs, disait : « Je n’écouterai pas d’eux la moindre narration » (La Sounna, La Clé du Paradis - As-Souyuti)
  • Sulayman ibn Musa -Qu'Allah lui fasse miséricorde- dit : « On ne prend pas la science d’un lecteur » (Al-Adab As-Shar’iya 2/147)
  • Al-Hafidh Al-Baghdadi -Qu'Allah lui fasse miséricorde- ajoute : « C'est-à-dire qu’il a pris sa science de la bouche des savants, pas des livres » (At-Tamhid 1/46)
  • Al-Hassan Al-Basrî -Qu'Allah lui fasse miséricorde- (m 110H) a dit : « Ne vous asseyez pas avec les gens de l'innovation et des passions, ni ne débattez avec eux, ni ne les écoutez. » (Ad-Dârimî dans son « Sounnan » 1/121 et Al-Lalika'i n°240)
  • Soufyân At-Tsawri –qu'Allah lui accorde la miséricorde- a dit : « L’innovation est plus aimée par le Diable que la désobéissance. On se repent de la désobéissance mais pas de l’innovation »
Imprimer

Voici le minhaj des salafs concernant la fréquentation des innovateurs

Écrit par Souleyman Al-Gwadeloupi. Publié dans Dogme

> Minhaj

Voici le minhaj des salafs concernant la fréquentation des innovateurs

Tiré de "al-ibanat al-koubra" d'Ibn Batta (qu'Allah lui fasse miséricorde)

> Traduit de l’arabe par votre frère Souleyman Abou 'Ali al-Gwadeloupi
> Rajab 1435 h. / Mai 20124


Toute louange à Allah ! Que la prière et le salut soient sur notre Prophète Mohammed, ainsi que sur sa famille, ses compagnons, et tous ceux qui les suivent convenablement jusqu'au Jour de la Rétribution !

L'imam Al Baghawî (décédé en 516 h. - qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit dans son ouvrage "charh as-sunna" (vol. 1, p. 227) : "Les sahabas, les tabi'ines, les atba' at-tabi'ines et les savants de la Sunna étaient tous d'accord et unanimes sur le fait de prendre les gens de l'innovation comme ennemis et de les boycotter."

Et l'imam Abou 'Othman as-Sâbounî (décédé en 449 h. - qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit dans son livre "aquidat as-salaf ashâb al-hadîth" (p. 315), en parlant des imams de la Sunna : "Avec cela, ils étaient tous d'accord sur le fait de réprimer les gens de l'innovation, les avilir, les humilier, les repousser, les éloigner, de s'écarter d'eux, ainsi que de leur compagnie et de leur fréquentation, et de se rapprocher d'Allah en leur tournant le dos et en les boycottant."

Voici à présent des exemples concrets prouvant ce que ces 2 imams de la Sunna ont cité :

- Le compagnon 'Abdoullah ibn 'Abbas (décédé en 68 h. - qu'Allah l'agrée) disait :"Ne t'assoie pas avec les gens de l'innovation, car leurs assises rendent les cœurs malades.".

- Al-Hassan al-Basri et Mohammed ibn Sirin (tous deux décédés en 110 h. - qu'Allah leur fasse miséricorde) disaient : "Ne vous asseyez pas avec les gens de l'innovation, ne polémiquez pas avec eux, et ne les écoutez pas.".

- Soufyan ath-Thawri (décédé en 161 h. - qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit à 'Othman ibn Zâ-idah: "Ne fréquente pas celui qui est dans l'innovation.".

- 'Abdoullah ibn al-Moubarak (décédé en 181 h. - qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit : "Méfie-toi de t'asseoir avec une personne de l'innovation."

- Al-Foudayl ibn 'Iyad (décédé en 187 h. - qu'Allah lui fasse miséricorde) disait : "L'innovateur, ne lui confie pas ta religion, ne le consulte pas dans tes affaires et ne t'assois pas auprès de lui, car celui qui s'assoit auprès d'un innovateur, Allah le rendra aveugle."

- Et il a dit également : "J'ai rencontré les meilleurs personnes, tous des gens de la Sunna, et ils interdisaient de fréquenter les gens de l'innovation."

- 'Abdoullah ibn 'Awn (décédé en 151 h. - qu'Allah lui fasse miséricorde) disait : "Celui qui s'assoit avec les gens de l'innovation est plus dangereux pour nous que les gens de l'innovation eux-mêmes.".

- Abou Qilaba, (décédé en 104 h. ou un peu après - qu'Allah lui fasse miséricorde) disait : "Ne vous asseyez pas avec les gens de l'innovation, et ne polémiquez pas avec eux, car je ne suis pas à l'abri qu'ils vous entrainent dans leur égarement, ou qu'ils vous mettent dans la confusion sur ce que vous connaissez de la vérité."

- Aboul-Qâsim Ismâ'îl al-Asbahâni (décédé en 535 h. - qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit : "Le fait de délaisser les assises des gens de l'innovation et leur fréquentation est une sunna afin qu'une partie de leur innovation ne s'accroche pas dans les cœurs des musulmans faibles, pour que les gens sachent que ce sont des personnes de l'innovation, et pour ne pas que leur fréquentation soit une cause de mise en valeur de leur innovation."

- Ibn Batta (décédé en 387 h. - qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit : "Ô vous les musulmans ! Que la bonne opinion que l'un d'entre vous a de lui-même et le fait qu'il sache qu'il est sur la bonne voie ne le poussent pas à mettre sa religion en péril en s'asseyant avec certaines personnes de l'innovation, se disant : « Je vais rentrer avec lui pour débattre avec lui, ou pour extraire sa voie », car leur tentation est plus dangereuse que celle du Faux-Messie (ad-Dajjal), et leurs paroles sont plus collantes que la gale et plus brulantes pour les cœurs qu'une flamme ! J'ai certes vu des groupes de gens qui les maudissaient et les critiquaient, puis ils se sont assis avec eux pour les réprimander et les réfuter, mais ils n'ont cessé d'être exposés à l'accueil amical, la malice secrète et la mécréance subtile jusqu'à ce qu'ils ont penché vers eux.".

- Un homme a écrit une lettre à l'imam Ahmed (décédé en 241 h. - qu'Allah lui fasse miséricorde) pour lui demander l'autorisation d'écrire un livre dans lequel il détaille la réplique aux gens de l'innovation, et d'assister aux assises des gens de la rhétorique pour débattre avec eux et les contester. Alors l'imam Ahmed lui a écrit en réponse à cela :

« Au nom d'Allah, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux !

Qu'Allah améliore ta fin et repousse de toi tout désagrément !

Ce que nous entendions, et sur quoi nous trouvâmes ceux que nous avons rencontré parmi les gens de science, c'est qu'ils méprisaient la rhétorique et l'assise avec les gens de l'égarement !

Certes, les choses ne sont que dans l'acceptation et le fait de s'arrêter à ce qu'il y a dans le Livre d'Allah ou dans la Sunna du Messager d'Allah ﷺ, non pas dans l'assise avec les gens de l'innovation et de l'égarement pour leur répliquer, car ils ne font que t'embrouiller et ils ne reviennent pas.

Donc, le salut in cha Allah est dans le fait de délaisser leurs assises et de délaisser la polémique avec eux sur leur innovation et leur égarement ! ».

Voilà donc le minhaj des salafs sur cette question, et c'est cela que nous devons suivre !

Qu'Allah nous accorde à tous la science bénéfique ainsi que les œuvres pieuses, et qu'Il nous guide et nous affermisse sur la voie des pieux prédécesseurs jusqu'à ce que nous revenions vers Lui !

Paroles recueillies et traduites par :
Souleyman Abou 'Ali al-Gwadeloupi


P.S. : La plupart de ces paroles ont été tirées du livre "al-ibanat al-koubra" d'Ibn Batta, et vous trouverez dans ce livre (et d'autres livres similaires) une multitude d'"athars" des pieux prédécesseurs sur le dogme et le minhaj des salafs, donc revenez-y pour avoir plus de détails !

Newsletter Actualité · Rester informé

Inscrivez-vous à la newsletter !
En vous abonnant à notre newsletter, vous serez les premiers informés : de la date des cours et de la publication des cours sur le site !