Articles AHL-AL-ATHAR

Un imam de mosquée en France est-il considéré comme le gouverneur de ses fidèles?

Question posée lors de la dix-neuvième rencontre du vendredi, le 17/Jumada Al Ula/1437 à la mosquée Al-riḍwan de Médine.

>Traduit par 'Abdu-Rahman Colo, le 11/02/1435 à Montpellier


Écouter : Un imam de mosquée en France est-il considéré comme le gouverneur de ses fidèles?

Unable to embed Rapid1Pixelout audio player. Please double check that:  1)You have the latest version of Adobe Flash Player.  2)This web page does not have any fatal Javascript errors.  3)The audio-player.js file of Rapid1Pixelout has been included.


| Télécharger | Durée : 03 min 17s


La question suivante fut posée au cheikh ‘Abdullah Al Bukhari [1] :

Qu'Allah vous accorde les effets de Sa bienfaisance, Chez nous, en France, il est une mosquée dans laquelle certains frères ont été perturbés du fait qu'ils prétendent que l'imam de la mosquée est considéré comme leur gouverneur et que le fait de le contredire dans ce qui est de l'ordre du convenable est considéré comme une forme de soulèvement contre lui.

Est-ce là un discours correct? Et est-ce que le commandement est effectif en toute circonstance ou est-il restreint au cadre du voyage? Est-il absolu, ou restreint?

Il répondit :

Qu'est-ce donc que cette plaisanterie! Ce discours est une plaisanterie – qu'Allah te bénisse –, et constitue une manière de jouer avec les textes!

Comment peuvent-ils le considérer comme leur gouverneur?! Il n'est qu'un imam qui les dirige en prière. C'est un imam, leur imam… pas plus! En aucun cas l'attribut de gouverneur ne lui est conféré, de même qu'il n'est pas concerné par les règles stipulées dans les ḥadith relatifs à l'écoute et à l'obéissance ou à ce qui s'apparenterait à cela.

Ce discours est plutôt une manière de déstabiliser les gens – qu'Allah te bénisse –.

Imprimer E-mail